1-877-945-4777

L'intimidation n'est pas une étape normale à franchir dans la vie d'un enfant. L'intimidation peut être physique, psychologique, verbale ou électronique, mais elle est dans tous les cas nuisible et blessante. L'intimidation est souvent définie comme un comportement agressif répété et délibéré adopté par un enfant pour conserver une position de pouvoir par rapport à un autre enfant (Gouvernement du Canada, Canadiens en Santé). Sa victime devient alors piégée dans une relation de violence. Voici les principaux éléments de l'intimidation :

  • déséquilibre de pouvoir – un enfant a plus de pouvoir que l'autre (du moins c'est ainsi que les enfants concernés le perçoivent);
  • actes blessants – des actes blessants sont commis sur le plan physique ou psychologique (injures, insultes, menaces, coups de pied, coups de poing, poussées, etc.);
  • actes directs et indirects – les actes sont commis devant la victime ou dans son dos (taquineries, exclusion, médisances, propagation de rumeurs);
  • comportement répétitif – les actes blessants sont répétés, de sorte que l'enfant qui en est victime a de plus en plus de difficulté à s'en sortir.

Abordez la question avec votre enfant. Assurez-vous que vous et votre enfant savez à qui vous adresser en cas d'intimidation. Encouragez votre enfant à ne pas se laisser intimider et à ne pas intimider les autres. Les enfants qui pratiquent l'intimidation le font souvent en présence d'autres enfants. Dites à votre enfant que si jamais elle était victime ou témoin d'intimidation, elle devrait quitter les lieux et demander de l'aide. Poursuivez en disant que rester sur place donne plus de pouvoir à l'enfant qui pratique l'intimidation..

Si votre enfant est victime d'intimidation à l'école, dites-lui que ce n'est pas de sa faute. Encouragez-le à s'éloigner de l'enfant qui l'intimide et à rapporter ce qui se passe à un enseignant ou à un autre adulte. Vous pouvez aussi dire à votre enfant qu'il peut demander à l'autre d'arrêter, mais ce ne sont pas tous les enfants qui oseront le faire. C'est aux parents, aux enfants et à l'école de voir à ce que cesse l'intimidation.

Si votre enfant intimide d'autres enfants à l'école, parlez-lui de ce que les autres doivent ressentir. Demandez-lui pourquoi elle pratique l'intimidation. Souvent, quelque chose tracasse les enfants qui agissent ainsi. Demandez à votre école où vous pourriez obtenir de l'aide pour votre enfant. Félicitez aussi votre enfant lorsqu'elle se comporte bien avec ses amis ou d'autres enfants.

S'en prendre à quelqu'un en vue de lui infliger des blessures physiques ou psychologiques, de l'humilier ou de lui faire peur est un comportement acquis. Trouvez un moyen d'y mettre fin.