1-877-945-4777

Demander à un Expert

Santé et bien-être

Tous les parents ont des questions et nos experts leur donnent des réponses. Lire sur :

Il ya 14 questions et réponses.


1. Je suis actuellement enceinte de 32 semaines. Je n'ai pas d'antécédents familiaux de diabète ni d'autres problèmes de santé majeurs et je n'avais pas d'excédent de poids avant de tomber enceinte. On m'a envoyé faire un test de glycémie il y a deux à trois semaines environ et les résultats ont révélé un taux limite (9,5). À cause de cela, mon docteur m'a envoyée faire un test de tolérance au glucose de 2 h et j'attends maintenant les résultats. Je suis très stressée à l'idée qu'on découvre que je souffre de diabète gestationnel et j'aurais les questions suivantes :
  1. Qu'est-ce que le diabète gestationnel? Quelles en sont les causes?
  2. Si on découvre que je souffre de diabète gestationnel, est-ce que mon bébé souffrira aussi du diabète?
  3. Est-ce qu'il est possible de prévenir le diabète gestationnel?

Le diabète est une maladie qui provoque un taux de sucre sanguin élevé. L'insuline est une hormone produite par le pancréas. Elle aide votre corps à transformer le sucre en énergie. Les hormones de la grossesse peuvent changer la manière dont fonctionne l'insuline, alors pendant la grossesse, le pancréas a besoin de libérer plus d'insuline qu'en temps normal. Si le pancréas ne peut pas fabriquer suffisamment d'insuline pour contrôler le taux de sucre sanguin, vous devenez diabétique. Certaines femmes souffrent de diabète avant de tomber enceintes. D'autres développent une forme de cette maladie pendant la grossesse : le diabète gestationnel. Entre 2 et 5 % des femmes enceintes développent du diabète gestationnel pendant leur grossesse.

Personne ne sait pourquoi certaines personnes développent cette maladie et d'autres pas. Vous pouvez parfois hériter ce problème de vos parents. Les femmes pour qui les situations ou les antécédents suivants s'appliquent risquent plus de développer cette maladie pendant leur grossesse :

  • avoir des antécédents familiaux de diabète;
  • avoir un excès de poids, surtout un poids dépassant les 90 kg (200 livres);
  • avoir eu un précédent bébé qui pesait plus de 4 kg (9 livres) à la naissance;
  • avoir eu un enfant mort-né lors d'une précédente grossesse;
  • avoir eu un précédent bébé avec des anomalies congénitales;
  • avoir fait de précédentes fausses-couches;
  • avoir plus de 35 ans.

Afin d'aider à prévenir le diabète gestationnel, conservez un poids santé. Commencer une grossesse à un poids santé causera moins de stress à votre corps. Cela nécessite de faire des plans à long terme. Les régimes-choc sont toujours une mauvaise idée, et perdre du poids pendant la grossesse peut être dangereux.

Le diabète gestationnel disparaît généralement quelques semaines après l'accouchement. Pour s'en assurer, votre fournisseur de soins de santé vous fera passer un test de glycémie de 1 à 2 mois après la naissance de votre bébé.

Cependant, vous risquez fort de devenir diabétique plus tard dans votre vie. Entre 15 et 20 % des femmes qui ont souffert de diabète pendant leur grossesse redeviennent diabétiques dans la première année qui suit l'accouchement. Pour diminuer ce risque de redevenir diabétique, vous aurez peut-être besoin de perdre du poids après la grossesse. Vous devez aussi vous assurer de manger sainement et de faire suffisamment d'exercice. Votre fournisseur de services de santé vous fera passer souvent des tests de glycémie.

Si vous suivez un traitement approprié avant et pendant votre grossesse, il y a de grandes chances que vous mettiez au monde un bébé en bonne santé. Si votre diabète n'est pas traité avant ni pendant votre grossesse, plusieurs problèmes sérieux peuvent se produire, y compris les suivants :

  • Le taux de sucre sanguin élevé peut vous amener à avoir un bébé qui grossit trop avant la naissance. Les très gros bébés ont tendance à avoir plus de problèmes avant la naissance, pendant l'accouchement et après la naissance. Les bébés qui sont très gros ou ont d'autres problèmes pourraient devoir venir au monde par césarienne.
  • Le bébé pourrait avoir des problèmes de cœur, de reins, de colonne vertébrale ou au niveau du cerveau. Certains de ces problèmes pourraient mettre sa vie en danger.
  • Vous pourriez avoir de l'hypertension artérielle pendant votre grossesse (la toxémie prééclamptique ou prééclampsie) ce qui peut causer des problèmes aussi bien à la mère qu'à l'enfant.
  • Vous pourriez entrer en travail prématuré (avant votre 36e semaine de grossesse) ou le bébé devrait peut-être être mis au monde plus tôt que prévu.
  • Après la naissance, le bébé pourrait souffrir d'hypoglycémie (taux de sucre sanguin bas).
  • Après la naissance, le bébé pourrait avoir des taux élevés de bilirubine dans son corps (l'ictère ou jaunisse).
  • Après la naissance, le bébé pourrait avoir du mal à respirer parce que ses poumons ne sont pas complètement développés.

Il est possible d'effectuer des examens médicaux pendant les dernières étapes de votre grossesse afin de vérifier la santé de votre bébé. Parmi les examens possibles, citons les échographies, le monitorage électronique du fœtus et l'amniocentèse. Avec une échographie, votre fournisseur de soins de santé peut voir si votre bébé est trop gros pour un accouchement par voie vaginale. Il utilisera aussi l'échographie pour vérifier le fonctionnement du sac amniotique et le développement du bébé. Le monitorage électronique du fœtus permet de surveiller les battements de cœur et l'activité du bébé ainsi que les contractions de votre utérus. L'amniocentèse peut être utilisée pour vérifier la maturité des poumons du bébé si celui-ci doit être mis au monde avant la fin de la grossesse.

Si vous développez du diabète pendant votre grossesse, vous pourriez être en mesure de contrôler votre glycémie en

  • vérifiant votre glycémie à la maison (votre fournisseur de soins de santé vous indiquera à quelle fréquence le faire);
  • suivant un régime spécial recommandé par votre fournisseur de soins de santé. Il serait bon de parler à votre médecin ou à un diététiste pour obtenir des conseils en matière de nutrition;
  • effectuant régulièrement de l'exercice modéré, tel que recommandé par votre fournisseur de soins de santé.

Si vous avez du diabète gestationnel, vous aurez peut-être aussi besoin de recevoir des injections d'insuline ou de prendre des médicaments oraux afin de contrôler votre taux sanguin de sucre. Si vous avez besoin d'insuline, assurez-vous de bien comprendre quels sont vos besoins à ce sujet, et notamment de connaître les quantités exactes à utiliser et la technique appropriée d'auto-injection. Il serait aussi bon qu'une autre personne, comme votre partenaire, apprenne à vous administrer de l'insuline en cas d'urgence. La fréquence des injections d'insuline et les quantités à utiliser devraient être déterminées par votre fournisseur de soins de santé.

Pour plus de renseignements sur la nutrition ou pour des recommandations en matière d'alimentation, communiquez avec le Service de consultation de diététistes pour une consultation individuelle au 204 788-8248.

Le site Zone des Parents du Manitoba tient à remercier Health Links – Info Santé de sa contribution à cette réponse.

Haut de page


2. J'ai entendu dire que les enfants qui suivent des cours de musique obtiennent de très bons résultats scolaires. Est-ce exact? Y a-t-il un lien entre la musique et la réussite scolaire?

Certaines recherches intéressantes indiquent qu'un lien pourrait exister entre les cours de musique et la réussite scolaire. L'une des explications proposées est que les cours de musique, tout comme le travail scolaire, obligent les enfants à se concentrer sur une nouvelle tâche pendant un certain temps, à mettre en pratique de nouveaux apprentissages et à faire des exercices répétés. On sait qu'apprendre à jouer d'un instrument de musique est un bon exercice pour apprendre d'autres choses comme les mathématiques et la lecture. Apprendre à jouer d'un instrument est également bénéfique pour le développement du cerveau et donc, bien sûr, pour tous les types d'apprentissage.Des recherches répétées montrent que de nombreuses autres activités extrascolaires ont également des effets positifs sur les résultats scolaires et le bien-être général. L'activité physique augmente non seulement la condition physique et l'estime de soi des enfants, mais également leurs niveaux d'attention et de concentration à l'école. Le théâtre, le jeu d'échecs, les activités axées sur la famille et les loisirs de plein air, entre autres activités, ont des effets bénéfiques semblables sur les enfants et les familles.

Il faut donc encourager les enfants à pratiquer des activités extrascolaires positives, quelles qu'elles soient. Ces activités ne coûtent pas forcément très cher. S'il est vrai que les cours de musique ou la pratique d'un sport organisé peuvent être coûteux, la plupart des écoles et des centres communautaires proposent des activités extrascolaires gratuitement ou à peu de frais. La participation à des activités scolaires ou communautaires présente également l'avantage d'aider les enfants à se sentir davantage liés à leur école et à leur communauté, ce qui peut favoriser l'estime de soi et la réussite scolaire.

Le site Zone des Parents du Manitoba tient à remercier Enfants en santé Manitoba de sa contribution à cette réponse.

Haut de page


3. Nous avons deux enfants âgés de 4 et 7 ans. Que devons-nous faire si l'on découvre des punaises de lit dans leur garderie ou leur école? Y a-t-il un risque pour leur santé? Que faire pour éviter que les punaises de lit deviennent un problème dans notre maison?

TIl est important de se rappeler que les punaises de lit sont, comme vous le dites, un « problème », mais rien ne prouve qu'elles soient porteuses ou vecteurs de maladies.

Les punaises de lit ne volent pas et n'ont pas d'ailes. Elles sont le plus souvent transportées d'un endroit à un autre en s'accrochant aux vêtements, boîtes à dîner, jouets en peluche, sacs à dos et autres articles. Elles se cachent généralement dans les endroits où les gens dorment ou restent assis longtemps. La Province a élaboré de très bonnes ressources pour les parents et les familles à ce sujet.

En 2012, tous les établissements autorisés de garde d'enfants ont reçu un guide sur les punaises de lit cliquer ici pour consulter le guide, qui décrit les précautions à prendre et procédures à suivre lorsqu'on découvre des punaises de lits dans un établissement, ainsi que l'importance d'avoir un plan d'intervention efficace en place.

Au printemps 2013, toutes les divisions scolaires ont reçu un guide sur les punaises de lits cliquer ici pour consulter le guide qui offre des renseignements utiles sur la manière de prévenir les punaises de lit et d'en minimiser la dissémination lorsqu'on en découvre dans une salle de classe ou autre local commun.

Lancée en 2011, la stratégie provinciale du Manitoba contre les punaises de lit offre des conseils et renseignements utiles sur la manière de prévenir, traiter et surveiller la dissémination des punaises de lit à la maison. Cliquez ici pour en apprendre plus sur la prévention de la dissémination des punaises de lit.

La détection et le traitement précoces sont la meilleure façon d'empêcher la dissémination des punaises de lit. N'essayez PAS de traiter vous-même votre résidence pour éliminer des punaises de lit si vous pensez en avoir découvert. Les produits chimiques à vaporiser et en poudre peuvent être dangereux pour la santé et doivent être utilisés par des professionnels. Les produits achetés en magasin et ceux fabriqués à la maison peuvent ne pas être suffisamment efficaces contre une infestation de punaises de lit, et attendre des résultats de ce genre de traitement maison pourrait permettre à votre problème de punaises de lit de sérieusement s'aggraver dans l'entre-temps.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes au sujet des punaises de lit, veuillez communiquer avec le service provincial d'information sur les punaises de lit en appelant le 1 855 362-2847 ou en envoyant un courriel à l'adresse suivante : bedbugs@gov.mb.ca.

Les responsables du site Zone des Parents du Manitoba tiennent à remercier le personnel travaillant sur la stratégie provinciale du Manitoba contre les punaises de lit de les avoir aidés à répondre à cette question.

Haut de page


4. Est-ce que le fait d'avoir un bébé à la maison qui vient d'être vacciné représente un risque quelconque?

Aucune recherche n'indique qu'il peut y avoir un danger si un bébé en bonne santé se trouve à proximité d'un bébé qui a récemment reçu des vaccins normalement administrés pendant l'enfance. La seule fois où il y aurait lieu de s'inquiéter serait si l'autre enfant était immunodéficient, c'est-à-dire s'il avait un système immunitaire affaibli.

Les responsables du site Zone des Parents du Manitoba tiennent à remercier nfo Santé de les avoir aidés à répondre à cette question.

Haut de page


5. Est-ce que ma grossesse et mon accouchement sont couverts par l'assurance-maladie parce qu'on m'a dit qu'il fallait payer pour accoucher au Manitoba?

Si vous êtes résidente du Manitoba et que vous avez une assurance, les soins prénatals sont pris en charge par le régime d'assurance-maladie de la province et ils sont fournis par les médecins de famille, les obstétriciens et les sages-femmes. Dans la plupart des cas, c'est vous qui choisissez votre fournisseur de soins. Si votre état de santé présente des risques pour vous ou pour votre bébé, on peut vous envoyer chez un spécialiste.

Santé Manitoba vous couvre, vous et les personnes inscrites qui sont à votre charge, pour les services médicaux nécessaires. Si vous ne possédez pas encore de carte d'immatriculation, c'est la première chose que vous devez demander. Vous devez présenter cette carte chaque fois que vous allez voir un médecin, que vous obtenez une ordonnance, que vous allez au service d'urgence d'un hôpital ou que vous bénéficiez d'autres services de santé assurés. Vous êtes admissible à l'assurance-maladie du Manitoba si vous respectez les conditions suivantes :

  • vous êtes citoyenne canadienne
  • vous avez le statut de résidente permanente OU BIEN
  • vous détenez un permis de travail (valide pendant au moins 12 mois consécutifs) ou êtes l'épouse ou à la charge d'un titulaire de permis de travail et détenez un permis d'étudiante ou de visiteuse (valide pendant au moins six mois consécutifs); ET
  • vous avez une résidence permanente au Manitoba
  • vous habitez au Manitoba au moins six mois par année civile.

Vous n'êtes pas admissible si vous êtes dans l'une des situations suivantes :

  • vous détenez un permis de résidence temporaire en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés (Canada);
  • vous êtes visiteuse, de passage ou touriste;
  • vous êtes étudiante canadienne mais pas résidente du Manitoba.

Pour obtenir d'autres renseignements et savoir si vous êtes couverte par Santé Manitoba, cliquez sur le lien Guide info-santé : Comment vous assurer que vous êtes couvert par Santé Manitoba ou composez l'un des numéros suivants :

786-7101 à Winnipeg
1-800-392-1207, sans frais en Amérique du Nord.

ATS :
774-8618
1-800-855-0511 Service de relais du Manitoba (sans frais)

Ou visitez www.gov.mb.ca/health/guide/2.html.

Direction des services assurés, Santé Manitoba

Haut de page


6. Je suis perplexe à propos d'une décision prise par le pédiatre de ma fille. Ma fille souffre d'asthme très léger et prend des inhalateurs préventifs. Il y a une ou deux semaines, elle s'est réveillée avec un mal de gorge et quelques autres symptômes de rhume. Même si le médecin était certain que le mal de gorge était causé par un virus, il a prescrit de la céphalosporine. Son explication est qu'il a pris cette décision à cause de l'asthme de ma fille, comme mesure de prévention. Est-ce la bonne façon de procéder? Je ne comprends pas son raisonnement et je me demande aussi si vous pouvez m'expliquer rapidement pourquoi il a fait ça?

En tant que patient au Manitoba, vous avez le droit de poser des questions à vos fournisseurs de soins de santé et vous avez le droit de demander une deuxième opinion si vous en voulez une. Si vous ne comprenez pas le traitement recommandé par le pédiatre de votre fille, le mieux est d'en discuter avec le pédiatre, puisque c'est lui qui est le plus familier avec les détails et les facteurs qui ont été considérés pour établir le plan de traitement de votre enfant. Vous pouvez aussi consulter un autre fournisseur de soins de santé pour obtenir une deuxième opinion ou appeler Health Links-Info Santé, un service téléphonique pour soins de santé non urgents offert au Manitoba, en composant le 1 204 788-8200 à Winnipeg ou le numéro sans frais 1 888 315-9257, afin d'avoir plus d'information sur les traitements possibles pour les personnes asthmatiques. Les patients et leur famille sont encouragés à demander l'information dont ils ont besoin pour participer activement à leurs propres soins de santé.

ManitobaParentZone.ca remercie Santé Manitoba de son aide pour la réponse à cette question.

Haut de page


7. J'ai reçu des vêtements et des jouets usagés d'une famille qui a le molluscum contagiosum. Combien de temps ce virus vit-il sur les vêtements et les jouets? Comment puis-je m'assurer d'éliminer ce virus? Est-ce que ça change quelque chose que j'utilise de l'eau chaude ou de l'eau froide? Est-ce que faire sécher les vêtements et les jouets à la machine tue le virus? Veuillez répondre le plus vite possible. Merci

Comme votre question est urgente et a trait à la santé, le mieux pour vous est de communiquer avec Health Links–Info Santé. Info Santé est un service de renseignements téléphoniques assuré 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Des infirmières renseignées répondent à vos questions sur la santé par téléphone et vous orientent vers les soins dont vous avez besoin.

Téléphonez n'importe quand au 1 204 788-8200 à Winnipeg ou sans frais au 1 888 315-9257. Vous pouvez aussi consulter le site Web www.southernhealth.ca/healthlinks.php pour avoir plus d'information.

Les responsables du site Zone des Parents du Manitoba tiennent à remercier Santé Manitoba de les avoir aidés à répondre à cette question.

Haut de page


8. Je suis enceinte; est-ce que je peux boire de la bière ou du vin non alcoolisés sans faire de tort à mon bébé?

Bien qu'ils soient vendus dans les magasins d'alimentation locaux, bien des bières et vins non alcoolisés contiennent quand même une petite quantité d'alcool. « Non alcoolisé » ou « dé-alcoolisé » veut dire que la quantité d'alcool a été réduite à moins de 1,1 pour cent.

Il n'y a toutefois pas de quantité d'alcool ou de période de la grossesse pendant laquelle il est possible de consommer de l'alcool dont on sait qu'elles sont sans danger. Le mieux est que les femmes ne boivent aucun alcool pendant leur grossesse ou s'il y a des chances qu'elles tombent enceintes.

Le choix le plus sûr est de ne pas boire d'alcool. Cliquez sur le lien Mocktails for Mom pour voir des recettes de délicieuses boissons sans alcool. (en anglais)

Le site Zone des Parents du Manitoba tient à remercier le Service de consultation de diététistes de l'avoir aidé à répondre à cette question.

Haut de page


9. Mon adolescent demande à devenir végétarien, alors que nous ne le sommes pas chez nous. Que devrais-je faire?

Les gens choisissent de devenir végétariens pour diverses raisons, y compris des raisons personnelles, éthiques, religieuses, culturelles et de santé. Qu'est-ce qui motive la demande de votre enfant?

Le style de vie végétarien peut offrir des avantages tels qu'une consommation réduite de gras saturés, une consommation accrue de fibres, et de la plupart des vitamines et des minéraux, ainsi qu'une incidence réduite de maladies chroniques. Cependant, comme tout le monde, les végétariens peuvent eux aussi faire de mauvais choix alimentaires. Un régime végétarien mal équilibré peut être pauvre en protéines, en fer, en calcium, en vitamine D et en d'autres éléments. D'où l'importance de planifier un régime végétarien équilibré en suivant le Guide alimentaire canadien et en incluant une grande variété de légumineuses telles que les fèves, les petits pois et les lentilles, ainsi que des noix et des graines, des grains entiers et des fruits et des légumes. Les légumineuses contiennent des quantités importantes de protéines dont tout le monde a besoin, surtout les adolescents. Les végétariens dits ovo-lacto choisissent de continuer à manger des œufs et des produits laitiers à faible teneur en gras, qui sont eux aussi riches en protéines.

Les parents peuvent soutenir leurs jeunes végétariens en offrant un choix d'aliments sains qui remplacent tout élément nutritif perdu. Il existe beaucoup d'aliments qui peuvent remplacer la viande et les produits laitiers. Les aliments et les succédanés de viande faits à partir de soja, de protéines de blé et d'autres sources végétales peuvent remplacer les produits carnés et être facilement incorporés dans un repas de famille. Le tofu et le tempeh constituent une autre bonne source de protéines et peuvent être utilisés dans des pâtes, des sautés et même dans des boissons fouettées et des desserts. Certains succédanés de viande imitent des viandes froides, des saucisses et des saucissons, des hamburgers et des galettes de poulet. La protéine végétale texturée, qui se vend souvent sous le nom de « ground round », ressemble à de la viande hachée et peut être utilisée dans des Sloppy Joe, des tacos et des sauces pour pâtes. On peut utiliser des laits à base de soja, d'amandes ou de riz, aussi bien que des yogourts et des fromages à base de soja, pour remplacer les produits laitiers.

Il est important de faire participer les enfants à la planification, à l'achat et à la préparation de leurs repas et de leurs collations. De plus, les parents peuvent aussi appuyer leurs jeunes végétariens en incluant des repas sans viande que toute la famille peut déguster ensemble! Si vous voulez discuter davantage de vos besoins nutritifs ou de ceux de votre famille avec un diététiste, communiquez avec le Service de consultation de diététistes en composant le 204 788-8248 à Winnipeg ou le numéro sans frais 1 877 830-2892.

Pour obtenir plus de renseignements sur les régimes végétariens, consultez les liens suivants :

Le site Zone des Parents du Manitoba tient à remercier le Service de consultation de diététistes de l'avoir aidé à répondre à cette question.

Haut de page


10. Bonjour, je me demandais s'il était légal de placer un siège de bébé, qui a été installé conformément au guide de la Société d'assurance publique du Manitoba, dans la cabine d'une camionnette d'une demi-tonne. Dans un cas, il n'y a pas de sacs gonflables. Dans l'autre, les sacs peuvent être désactivés. Merci.

Il n'existe aucune loi demandant la désactivation des sacs gonflables lorsque l'on utilise des sièges de bébé. Cela dit, les recherches indiquent qu'il est plus sûr de positionner votre enfant loin des sacs gonflables des sièges avant, au cas où ces derniers se déclencheraient à la suite d'une collision. Le siège arrière du milieu est l'endroit le plus sécuritaire pour un enfant. S'il n'y a pas une autre rangée de sièges en arrière (comme c'est le cas dans certains modèles de camionnette), il est fortement recommandé de désactiver le sac gonflable qui se trouve en face du siège de bébé. Il est également conseillé de placer le siège de bébé sur un siège qui aura été préalablement reculé au maximum. Pour plus de renseignements, vous devriez consulter le manuel d'utilisation de votre véhicule ainsi que le guide d'utilisation du siège de bébé. Si vous avez besoin de plus d'information, veuillez appeler la Société d'assurance publique du Manitoba au 204 985 8737.

Le site Zone des Parents du Manitoba tient à remercier le ministère de la Vie saine, des Aînés et de la Consommation du Manitoba de sa contribution à cette réponse.

Haut de page


11. Bonjour, Je travaille actuellement comme ingénieure des procédés de fabrication dans une usine qui produit des concentrés de Cu et de Zn dans le nord du Manitoba. J'envisage une grossesse. J'ai quelques questions.
  1. Suis-je à risque d'exposition à des polluants dangereux ou à des métaux lourds?
  2. Que devrais-je faire pour protéger mon enfant à naître?
  3. Quand devrais-je quitter mon poste?
  4. Dois-je faire quoi que ce soit en prévision de ma grossesse?
  5. Où puis-je trouver un médecin qui pourra m'aider à trouver des réponses à mes questions à Winnipeg?

Merci de vos questions.

Il y a beaucoup de produits dangereux qui peuvent poser un risque pour les personnes.

Dans la nature, à la maison et au travail, une personne peut être exposée à des contaminants qui se trouvent dans l'air qu'elle respire, dans les produits qu'elle consomme et dans l'environnement avec lequel elle entre en contact.

Ce qui est dangereux relève d'un jugement personnel qui ne peut être fait que lorsqu'on comprend précisément quel est l'agent en cause et quels effets celui-ci peut provoquer dans l'organisme. Par la suite, il faut tenir compte des questions suivantes : Comment suis-je exposée à cet agent? Comment puis-je éviter d'y être exposée?

Par exemple, pensez à l'exposition au soleil qui peut vous brûler et qui peut mener au cancer de la peau. Réfléchissez ensuite au fait de se mettre à l'ombre, de porter un chapeau et de s'enduire d'écran solaire pour se protéger.

Dans les localités minières du nord du Manitoba, des minéraux ayant une valeur commerciale comme le cuivre (Cu) et le zinc (Zn) sont extraits sous forme de minerai, puis concentrés et isolés des autres minéraux présents dans le roc. Le minerai est broyé et traité à la chaleur ou à l'aide de substances qui permettent de transformer les minéraux de façon à séparer ceux à garder de ceux à rejeter. La géologie détermine la composition minérale, et les roches du Manitoba contiennent souvent du plomb (Pb), un métal lourd dangereux.

Il est reconnu que la poussière qui contient du plomb est un polluant atmosphérique souvent produit au cours de l'exploitation, et plusieurs entreprises font des efforts pour en contrôler l'émission. Le plomb peut entrer dans l'organisme s'il est inhalé ou avalé et peut causer divers problèmes de santé. Il est particulièrement nocif pendant les premières phases du développement, lorsque le corps se forme et grandit. Des limites ont été fixées quant au taux de plomb acceptable dans l'air, dans l'eau et dans le sang.

Selon la Loi sur la sécurité et l'hygiène du travail du Manitoba, l'employeur est responsable de la sécurité et la santé de tous ses travailleurs pendant qu'ils sont au travail. Cela signifie que vous devriez avoir été informée sur tous les risques qu'il peut y avoir dans le lieu de travail et les mesures qui sont prises pour vous protéger. Vous n'êtes pas obligée de dévoiler vos projets de grossesse à votre employeur; toutefois, si vous êtes incertaine des effets de votre exposition aux produits chimiques sur le lieu de travail, vous devriez vous informer à ce sujet auprès de votre employeur.

Une fois que vous aurez les renseignements concernant les risques auxquels vous pourriez être exposée dans votre lieu de travail, vous pouvez poser vos questions personnelles de santé à votre médecin, notamment celles concernant les risques de l'exposition de votre enfant à naître à certains éléments, la date à laquelle vous devriez quitter votre poste et les mesures à prendre avant de tomber enceinte. Le groupe MFL Occupational Health and Safety Center Inc. peut vous aider à trouver un médecin qui comprend les conséquences sanitaires de l'exposition en milieu de travail et qui pourra répondre à vos préoccupations relatives à la grossesse.

Le centre de ressources du MFL Occupational Health and Safety Center Inc. est ouvert à tous, du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h. Voici ses coordonnées :

The Occupational Health Centre of the Manitoba Federation of Labour
275, Broadway, bureau 102
Winnipeg (Manitoba)
Canada, R3C 4M6
Courriel : mflohc@mflohc.mb.ca
Téléphone : 204-949-0811
Télécopieur : 204-956-0848
Sans frais : 1-888-843-1229 (au Manitoba seulement)

Lorsque vous consulterez le médecin recommandé par MFL Occupational Health and Safety Center Inc. qui comprend les risques de l'exposition sur le lieu de travail, vous serez en mesure de recevoir des renseignements précis relatifs à votre situation et d'en apprendre plus sur les moyens à prendre pour réduire au minimum les risques d'exposition pendant votre grossesse.

Pour toute question concernant les exigences en vertu de la Loi sur la sécurité et l'hygiène du travail et ses règlements pris en application, pour des renseignements sur la formation, les programmes de prévention, les services ou les activités de Sain et sauf au travail Manitoba, pour vous abonner aux ressources de Sain et sauf au travail Manitoba ou pour signaler des incidents importants ou des accidents ayant causé des blessures ou des décès sur le lieu de travail, vous pouvez communiquer avec :

Direction de la sécurité et de l'hygiène du travail
Winnipeg : 204-957-SAFE (7233)
D'ailleurs au Manitoba : 1-855-957-SAFE (7233)

Une fois encore, nous vous remercions d'avoir posé vos questions et nous espérons que les renseignements ci-dessus vous seront utiles.

Les responsables du site zonedesparentsdumanitoba.ca remercient la Direction de la sécurité et de l'hygiène du travail de Travail et Immigration Manitoba de les avoir aidés à répondre à cette question.

Haut de page


12. J'ai deux enfants âgés de 13 mois et de 4 ans. Je sais qu'il y aura beaucoup de moustiques cet été. Comment faire pour protéger mes enfants contre les moustiques et en même temps contre les rayons néfastes du soleil? Tout conseil en matière de produits et de sécurité sera bien apprécié! Merci.

Merci de votre question.

Santé Canada n'a homologué aucun produit combinant hydratant pour la peau et insectifuge. Il convient, en revanche, d'utiliser différents produits simultanément, au besoin.

Vous pouvez sans danger utiliser à la fois une crème solaire et un insectifuge. Pour utiliser les produits correctement, suivez les instructions sur l'emballage. Appliquez d'abord l'écran solaire, puis l'insectifuge.

Produits non recommandés

D'après Santé Canada, les produits suivants sont déconseillés pour plusieurs raisons, soit parce qu'ils sont peu efficaces ou que leur efficacité est de très courte durée, soit parce qu'ils peuvent être nocifs :

  • Dispositifs électroniques ou à ultrasons
  • Dispositifs d'électrocution de type bug zapper
  • Bracelets, colliers et bandes aux chevilles imprégnés d'insectifuge
  • Pièges qui attirent les moustiques par l'odeur
  • Citrosa (plante ornementale)
  • Vitamine B1 prise par voie orale
  • Produits combinant hydratant pour la peau et insectifuge

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'utilisation des écrans solaires, le choix d'un insectifuge pour enfants ou la manière de réduire les risques liés aux piqûres de moustiques, visitez le site Web de Santé Canada ou cliquez sur le lien suivant :

Le site Zone des Parents du Manitoba tient à remercier Health Links – Info Santé de sa contribution à cette réponse.

Haut de page


13. Que puis-je faire pour aider mon enfant ou adolescent à bien grandir?

Il n'est pas toujours facile d'aider ses enfants ou adolescents à bien grandir. Voici donc quelques conseils pour guider leurs choix et leur transmettre des leçons dont ils pourront se servir toute leur vie.

Conseils pour manger santé

Faites du déjeuner une habitude à la maison.

  • Le déjeuner contribue à améliorer la participation et l'apprentissage des enfants à l'école.
  • Les bons choix comprennent notamment : les fruits, les céréales à grains entiers, le pain bannock, le pain pita, les rôties, le lait, les boissons de soya, le yogourt, le tofu, les œufs et le beurre d'arachide.
  • Essayez de vous réunir tôt en famille afin de disposer de suffisamment de temps pour déjeuner.

Buvez de l'eau souvent : il s'agit du meilleur choix lorsqu'on a soif.

  • Limitez la quantité de boissons sucrées comme les boissons gazeuses, les boissons aux fruits et les boissons pour sportifs. Ces boissons sont peu nutritives, ou ne le sont pas du tout, et peuvent causer des caries dentaires.
  • Limitez la consommation de jus de fruits purs à 100 % à ½ tasse par jour pour les jeunes enfants et à 1 tasse par jour pour les adolescents.

Profitez de l'heure du repas pour passer du temps en famille.

  • Cuisinez en famille. Mangez en famille. Discutez en famille.
  • Les repas en famille favorisent une saine alimentation.

Partagez les décisions au sujet des aliments.

  • Les parents et les fournisseurs de soins décident des types d'aliments qu'ils offriront aux enfants et du moment où ils les offriront.
  • Par contre, ce sont les enfants qui doivent choisir ce qu'ils mangeront et la quantité qu'ils mangeront. Faites confiance à leurs signaux de faim et de satiété.
  • Plutôt que d'utiliser la nourriture pour récompenser les enfants, il vaut mieux les féliciter, les étreindre et simplement passer du temps en famille.

Optez pour des repas et collations santé.

  • Prenez le temps de vous asseoir pour les collations et les repas.
  • Servez une variété d'aliments des quatre groupes alimentaires du Guide alimentaire canadien.
  • Offrez des aliments qui sont généralement riches en fibre, et qui ont une faible teneur en sucre et en gras.

Des conseils pour une vie active

Intégrez l'activité physique à la routine quotidienne.

  • La pratique régulière d'activité physique aide les enfants à développer leur force et à avoir de l'énergie.
  • Visez 60 minutes d'activité physique chaque jour.
  • Ayez du plaisir en famille en vous adonnant à des activités qui conviennent à l'âge de votre enfant.
  • Planifiez des marches ou des promenades à vélo après le souper.

Limitez le temps passé devant un écran à moins de 2 heures par jour.

  • Le temps passé devant un écran comprend le temps passé devant la télévision ou un ordinateur, et le temps passé à jouer à des jeux vidéo.
  • Plus les enfants passent du temps devant un écran, moins ils ont le temps pour bavarder en famille ou pratiquer des activités physiques.

Dormez suffisamment.

  • Les enfants ou adolescents sont mieux préparés à leurs activités quotidiennes s'ils ont eu une bonne nuit de sommeil.
  • Dormir suffisamment favorise l'atteinte et le maintien d'un poids santé.

Soyez un modèle en matière de saines habitudes de vie

  • Les enfants apprennent en regardant les autres. Ils seront plus enclins à faire des choix santé si ces choix font partie de votre routine familiale.

Source : Les diététistes du Canada – Conseils pour aider votre enfant ou adolescent à bien grandir

Pour toute question sur les bonnes habitudes alimentaires, communiquez avec le Service de consultation de diététistes afin de parler avec un diététiste agréé du Manitoba.

Haut de page


14. Existe-t-il un programme à Winnipeg qui pourrait aider ma famille à avoir un mode de vie plus sain?

Le Family Lifestyles Program (programme de mode de vie sain pour les familles) de l'Office régional de la santé de Winnipeg est un programme gratuit de six semaines dont l'objectif et d'appuyer les choix alimentaires sains et l'activité physique des familles. Le programme comprend un mélange de séances de counselling individuel et de rencontres de groupe animées par un diététiste et un physiothérapeute. Les familles participent à une évaluation de leur mode vie, à des séances guidées d'activité physique en famille et à des discussions éducatives en groupe. Pour plus de renseignements, vous pouvez communiquer avec Dawne Olafson, diététiste, par téléphone au 204-654-6541 ou par courriel à dolafson@wrha.mb.ca.

Pour toute question sur les bonnes habitudes alimentaires, communiquez avec le Service de consultation de diététistes afin de parler avec un diététiste agréé au Manitoba. Vous pouvez joindre ce service en composant le 204 788-8248 (à Winnipeg) ou le 1 877 830-2892 (sans frais).

Les responsables du site Zone des Parents du Manitoba tiennent à remercier le Service de consultation de diététistes de sa contribution à cette réponse.

Haut de page


15. Mon bébé de cinq mois sent la transpiration. On lui donne le bain de quatre à cinq fois par semaine, de manière très minutieuse. L’odeur est si désagréable que si elle venait de moi, j’irais prendre une douche ou mettre du déodorant. Mon bébé va-t-il bien?

Merci de votre question.

Il arrive que les bébés transpirent. Cependant, leur transpiration n’a généralement pas cette mauvaise odeur corporelle que l’on peut remarquer une fois que l’enfant atteint l’âge de la puberté. La transpiration en elle-même n’a pas d’odeur. Celle-ci n’apparaît que lorsque la transpiration se mêle aux bactéries que l’on trouve habituellement sur notre peau.

Les bébés peuvent sentir mauvais pour de nombreuses raisons et leur odeur peut varier d’un bébé à l’autre, même si on utilise le même savon ou la même crème. Voici quelques-unes des raisons les plus courantes pouvant entraîner une mauvaise odeur chez les bébés.

Les parents comparent une telle odeur à celle du lait qui a tourné. Cette odeur est souvent causée par des restes de lait maternel, de préparation pour nourrissons ou de nourriture dans les adorables petits plis de peau que peuvent avoir les bébés. Lorsque vous lavez votre bébé, n’oubliez pas de bien nettoyer tous ces petits plis.

De plus, il est important de savoir d’où vient l’odeur. Si elle vient de la tête de votre bébé, du lait pourrait se trouver dans les plis de son cou. Votre bébé pourrait aussi avoir des croûtes de lait. Si l’odeur vient des oreilles, il pourrait s’agir d’une infection de l’oreille. Si cette odeur n’apparaît qu’une fois que votre bébé a uriné, elle pourrait être causée par son régime alimentaire ou par une infection urinaire.

Si vous allaitez votre bébé, certains aliments ou médicaments que vous ingérez peuvent aussi entraîner cette mauvaise odeur.

Les odeurs peuvent également être transmises à votre bébé par des personnes ou des vêtements (qui sentent la fumée ou la nourriture, par exemple). Si vous dégagez une forte odeur corporelle et que vous tenez votre bébé dans vos bras, votre odeur peut persister sur sa peau ou imprégner ses vêtements.

Parfois, une mauvaise odeur chez un bébé peut être le signe d’un problème de santé plus sérieux. Votre fournisseur de soins de santé pourrait vous aider à déterminer si des examens sont nécessaires.

Si vous ne trouvez pas de raison évidente à cette mauvaise odeur (comme du lait dans les plis de peau), vous devriez consulter le fournisseur de soins de santé de votre bébé.

Une fois encore, nous vous remercions d’avoir posé votre question et nous espérons que les renseignements ci-dessus vous seront utiles.

Les responsables du site Zonedesparentsdumanitoba.ca remercient Health Links – Info Santé de les avoir aidés à répondre à votre question.

Haut de page